28 juin 2016

Le Logo de Midship

Créé par mon fils Manou, à partir du pin’s qu’avait dessiné et fait réaliser Philippe.

on le retrouvera sur les polos et tee-shirts de l’équipage :-)



27 juin 2016

Fonderie suite

Dans le cadre des aménagements prévus depuis longue date, il y avait l’installation d’une barre à roue latérale, mais je n’arrivais pas à me fixer sur le mode de transmission.
J’étais plutôt partie sur la copie de l’installation faite par Eric sur Ondine, puis par celle de Jean-Jacques sur Keltia II et puis j’ai eu le déclic en voyant celle de Patrice sur Lady Julie.

L’expertise de Phillipe, qui connait bien le problème avec les commandes d’ULM, a achevé de me convaincre.

Le mode de fixation a été choisi, il s’agit dune plaque fixée sur la serre bauquière, et plutôt que d’acheter banalement une plaque de laiton nous avons décidé d’en couler une en bronze ;-)

Georges s’est attelé à la réalisation d’un modèle en bois, pendant que je continuais à préparer Midship pour la fête de la Marne (photos à venir)
et puis il y a eu une séance de fonderie samedi, chez Philippe, avec la préparation du moule
 prêt pour la coulée
 Démoulage
 Nettoyage
 et usinage dimanche, par Philippe :-)
Magnifique n’est ce pas
 En même temps la production en "série" des embases de canopy continue ;-)

Petits bricolages

Je suis revenu aux bonnes vieilles méthodes d’antan, et pour arrêter de galérer avec de petites entrées d’eau, j’ai essayé de passer les fonds au black, il me reste à faire ça proprement en suivant bien les limites du tillac.
Résultats :-)  le black étant à la fois souple et épais, il s’infiltre partout, reste relativement souple et m’a bien bouché toutes les petites fuites en laissant le bois jouer, mes fuites ont dominées de 90 %.
Il me restera à faire les coffres et tout le dessous de la machine et de la chaudière, mais ça c'est pour l'hiver prochain.
En copiant Ondine, j’ai réalisé la fixation de l’ancre sur le pont avant
 c’est plutôt pour la déco, j’ai une belle Cqr en soute ;-)

22 juin 2016

Fonderie

Philippe en ayant assez de se faire tremper à bord quand le temps n'est pas clément, ce qui est  plutôt le cas depuis quelques mois a décidé que la fabrication d'un canopy devenait de première urgence pour équiper Midship pour les fêtes de Brest.

Après de longues discussions sur la forme et l'étendue de celui-ci, nous nous sommes lancés dans la fabrication des supports fixés sur le bateau, et évidemment nous avons privilégié la solution fonderie :-)

Un modèle en alu a été réalisé, prévoyant l'utilisation d'un noyau pour limiter ensuite l'usinage du support.

Réalisation des noyaux, en sable durci à la résine furanique, ces noyaux sont équipés de tubes percés pour l'évacuation de l'air pendant la coulée

des essais de validation ont été ensuite effectués dans deux petits moules
 prêt pour la coulée
Creuset bien chaud
video
coulée
video
démoulage
video
résultat brut
la pièce près de son modèle 
Nous sommes ensuite passés aux choses sérieuses avec la coulé de plusieurs supports simultanément, il en faut 8 par bateau
  couvercle supérieur du châssis, on peut ainsi voir, les chenaux de coulée et les évents
 prêt pour la coulée


 résultat


 et de 8 ;-)

15 juin 2016

Aménagements techniques

Pour améliorer le fonctionnement et la navigation de Midship, je me suis lancé avec l’aide de Philippe , de Georges et de Jean-Jacques dans quelques aménagements techniques.

 Pour éviter de polluer mon réchauffeur et mon condenseur avec de l’huile, j’ai décidé d’installer une vanne 3 voies qui me permets quand je graisse la machine de me mettre en mode "puffer", c’est-à-dire en échappement libre.
Je préfère en effet, ne pas avoir de graissage permanent des cylindres, la vapeur étant non surchauffée   permet une lubrification suffisante, mais au démarrage ou à l’arrêt, il est souhaitable d’injecter de l’huile pour maintenir les cylindres en bon état.

j’ai peu beaucoup de mal à trouver cette vanne 3 voies, j’ai fini par en dénicher une sur Ebay en Allemagne.
Il s’agit d’un modèle en 20/27 inox de belle fabrication


 Quelques essais sur le bateau sont nécessaires pour voir comment l’installer

 puis vient l’heure des mesures précises et des découpes
 brasures
 et installation, les tuyauteries étant isolées, pour éviter de se bruler et pour maintenir le plus grand effet thermique dans les échangeurs à plaques

 La vanne étant moderne elle est camouflée sous le banc, sachant qu’elle n’est normalement pas usitée en navigation
J’en profite pour remplacer la vanne d’admission par une plus moderne et plus efficace
Il a fallu ensuite travailler sur le renforcement de la quille et la fixation du palier de sortie d’arbre, celui-ci ayant une certaine tendance à gigoter :-(

Phillipe, avec ses doigts d’or, a fabriqué une pièce en inox, destinée à replacer la semelle en ferraille, tout en consolidant la quille et en permettant une fixation du palier de sortie d’arbre.
Premier essai de mise en place, sachant qu’auparavant j’avais retravaillé la partie bois et je l’avais renforcée à la résine.

 Deux-points de soudure pour positionner l’équerre de renfort
 Soudure finale

et mise en place, sachant qu’après la soudure la pièce s’est légèrement déformée et qu’il faudra la mettre en place au cric
Il me reste à trouver, des tirefonds longs en inox A4, et le palier doit être un peu raccourci au tour.

Ensuite, avec l’aide de Georges, nous avons coulé, chez Philippe, qui est maintenant un expert international dans la fonderie bronze (je ferais un post spécifique sur la fonderie) des supports de canopy
Pièce sortie du moule
 Pièce quasi terminée avec on modèle à droite
Pièce comparée à une pièce en mécano soudé
(La construction du canopy ferait l’objet d’un post séparé)

j’ai entamé, en copiant celle de Jean-Jacques, la construction d’un support de cheminée

Pendant que Georges réalisait un modèle pour couler un support de barre à roue en bronze.

(à suivre)